Depuis décembre 2015, Le Portail de l'Outaouais produit mensuellement un journal de rue comme il en existe à Montréal (L’Itinéraire), à Québec (La Quête), à Trois-Rivières(La Galère), Le Journal de rue de Sherbrooke et dans cent vingt-deux villes dans le monde. Celui-ci sera d’abord vendu aux camelots en situation précaire qui en retour, revendront ces revues à titre de travailleurs autonomes à la population piétonnière de Gatineau et de l’Outaouais. Cette action concrète a un impact direct sur l’estime de soi et de l'autonomisation des camelots et permet du même coup à améliorer les relations entre les différentes réalités sociales et par conséquent, la qualité de vie de Gatineau.

Les articles variés seront écrits par différemts acteurs sociaux ainsi que par la clientèle fragilisée et la population active de notre belle ville de Gatineau, vous inclusivement.

 

Logo-entête en PNG.png

 

Rubrique mensuelle "Place au citoyen"  : votre perception, votre point de vue, votre place...

 

Cher (e) citoyen(ne), Cher(es) citoyens,

Comme vous savez, un journal de rue, le 123eme au monde, est  publié ici à Gatineau. Ce journal parle entre-autres d'itinérance, des défiss connexes, du rétasblissement au sens large, de modes de vie, d'actualité, d'arts et de culture. Il est vendu par des individus vivant en situation d'itinérance ou à risque de l'être, d'exclusion sociale et/ou d'extrême pauvreté. Votre apport au contenu de ce journal nous est vital dans notre quête à établir une communication fluide sur certains sujets fragiles au sein de notre communauté.

Je t’invite donc à nous partager par écrit (word ou pdf) ou à la main ; d’abord ta réalité à toi (rôle social, familial, particularités), tes aspirations, tes peurs, ton chemin de vie,  puis à quoi tu t’accroches pour rester relativement sain(e) et fonctionnel(le) dans notre société. Si pertinent, partage-nous une problématique que toi ou un membre de ton entourage vis ou a vécu. Ensuite, décris-nous ta perception de l’exclusion sociale et de l’itinérance. Et finalement, quand tu vois un itinérant, à quoi penses-tu, que vis-tu? Et pour finir, ta philosophie de vie. (1-750  mots)

Ceci est un gabarit, une proposition, à être respecté d’une façon générale et non pas  nécessairement à la lettre, ou pas du tout. Laissez votre plume aller, votre coeur parler, en toute honnêteté.

N.B. Les articles reçus ne seront pas censurés, toute perception sera accueillie à la seule condition qu’un certain niveau de respect demeure, tout de même.

Ces articles seront gardés en banque et seront choisis au hasard à partir du deuxième mois. Pour ce qui est de la toute première publication, les premiers articles reçus seront retenus.

Prière de signer votre texte, quitte à n’inscrire que votre prénom ou un nom de plume. Vos coordonnées resteront confidentielles.

Toute notre gratitude pour votre intérêt. Prière d'acheminer votre article à : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.